Indicateurs socio-économiques

Il y a toutes les conditions pour le développement des sociétés non seulement majeures, mais aussi, pour des petites et moyennes entreprises dans la région de Kalouga. Des investisseurs, qui installent leurs sites de production dans la région, admettent que la politique investissement de la région de Kalouga répond aux meilleurs standards internationaux. La base législative et des normes locales garantissent la sécurité des investissements.

Depuis 2006, 108 nouvelles entreprises ont été ouvertes dans la région de Kalouga ; plus de 30 000 d’emplois  ont été créés. Y compris, 9 sites de production ont été mises en opération en 2018. Plus de 200 projets du monde entier sont mis en œuvre dans la région.

La région de Kalouga a obtenu 8,4 points (group de stabilité socio-politique maximum) dans le classement mensuel de la stabilité socio-politique des régions préparés par la fondation Politique de Pétersbourg pour le novembre 2018.

Les experts ont note des évènements suivants marquant d’une manière positive la stabilité socio-politique de la région:

La visite de la délégation régionale avec le gouverneur en tête en Suède initié par Volvo et AstraZeneca, qui ont leurs sites de production dans la région;

La fabrication d’une 500 000ième voiture Polo à l’usine Volkswagen de Kalouga;

10ième place par l’attrait du marché de travail pour des retraités d’après l’étude menée par Agence RIA Rating.
 

 Les instituts de développement ont été créés dans la région pour assister les projets d’investissement.  

Le gouvernement de la région rend l’assistance financière au business. Le système des avantages et privilèges fiscaux est accessible à chaque investisseur indépendamment du pays d’origine et du secteur d’industrie.
 

Le produit le plus important, que la région offre aux investisseurs, c’est le placement de leurs sites de production dans les 12 parcs industriels et aussi dans deux sites de la Zone économique spéciale à Liudinovo et Borovsk (le ZES étant parmi les dix ZES de la Russie les plus attrayant pour  des investisseurs). Ces sites représentent un lot de terrain préparé avec toute l’infrastructure nécessaire et des réseaux: électricité, gaz, eau et installations d’épuration. Notamment dans tels parcs industriels que  Lafarge, Nestlé, Continental, Fuyao Glass, Samsung, L'Oréal, General Electric, Magna et autres (108 sociétés en tout) ont mis en œuvre leurs projets.